Ce que vous devez savoir sur les aquariums

Le mot aquarium se définit par son origine latine comme une structure (“rium) avec de l’eau (“aqua”). De cette façon il est facile de s’imaginer un lieu, un endroit, qui se compose d’une structure remplie d’eau. Voici donc l’origine de l’aquarium.

On retrouve les premiers aquariums suite aux expériences de Jeanne Villepreux-Power en 1832 alors qu’elle essayait d’en apprendre davantage sur les mollusques. Les adeptes du concept d’aquarium, dont le nom découle naturellement d'”aquariophiles” sont attirés par ce phénomène qui consiste à cultiver de la végétation ou d’élever de la faune aquatique dans une petite ou plus grande surface. Il existe de nombreux styles d’aquariums qui peuvent être à la fois décoratifs, où les plantes ne sont pas toujours de véritables plantes naturelles, ce qui demande moins d’entretiens, mais aussi des aquariums d’eau douce et d’eau salée qui contiennent de véritables espèces vivantes. Ces derniers aquariums nécessitent un entretien quotidien et minutieux.

Le développement de l’aquariophilie, et l’envaquariumie de découvrir des espèces marines souvent méconnues du public ont donné naissance à des aquariums publics. De véritables lieux de rencontres avec le monde marins, qu’il s’agisse d’espèces d’eau douce ou d’espèces d’eau salée, ces dernières étant des espèces souvent rares.

On retrouve des coraux qui peuplent les aquariums, mais aussi des tortues aquatiques, des poissons, des hippocampes et de nombreux animaux différents, bien souvent en fonction de la taille de l’aquarium. Celle-ci varie entre de tous petits espaces qui sont dédiés à des aquariums de maison, et d’autres bien plus grands qui peuvent accueillir des espèces très volumineuses et très interactives. C’est ainsi que peuvent se montrer au public les dauphins, les requins et autres grosses espèces vivant dans des aquariums gigantesques.

L’entretien des aquariums demande du temps mais aussi des connaissances, il faut savoir gérer la température et la lumière pour le développement des espèces mais aussi les appareils pour éliminer les toxines qui se propagent dans l’eau. De même il est important de bien connaître les espèces afin de ne pas en mélanger certaines qui pourraient avoir du mal à cohabiter.